AVEC VIDÉO: Le Kolpinghaus devient enfin un hôtel de ville

AVEC VIDÉO: Le Kolpinghaus devient enfin un hôtel de ville
tous

PAR BERTHOLD BLESENKEMPER

Detlef S. Schultz et Brahim Krasniqi transforment la Kolping House en hôtel de centre-ville. C'est ce que les deux investisseurs, qui ont acheté la propriété il y a quelques mois (comme indiqué) pour 2,2 millions d'euros à l'association insolvable Kolping House, ont déclaré aujourd'hui à Made in Bocholt. Les salles, le restaurant, les pistes de bowling et les salles seront conservés et les 16 personnes seront intégralement prises en charge. Naim Tafolli dirigera l'entreprise avec ses deux fils. Le restaurateur expérimenté de 50 ans est actuellement propriétaire du steak house Yachthafen à Waltrop.

L'équipe a été informée le matin lors d'une réunion du personnel. Ensuite, les participants étaient disponibles pour répondre aux questions des médias. «Depuis le début, les investisseurs et l'association ont toujours eu l'intention de poursuivre l'activité de restauration», a d'abord précisé Paul Zenke du cabinet d'avocats Stellmach & Bröckers basé à Bocholt. Ce faisant, il a contré les rumeurs selon lesquelles la maison Kolping aurait dû céder la place au développement résidentiel.

Selon Zenke, le fait que les négociations aient traîné pendant des mois était dû à la situation contractuelle compliquée. Par exemple, un nouvel accord a dû être conclu avec le locataire pour un bail à long terme dans la zone arrière. Jusque-là, Schultz et Krasniqi étaient locataires de la propriété, ce qui leur permettait de faire des investissements plus modestes.

Dans les mois à venir, la société d'exploitation, qui est dirigée par le propriétaire Tafolli et l'investisseur Krasniqi, veut investir 300.000 XNUMX euros supplémentaires dans l'hôtel de la ville. L'argent devrait couler principalement dans la peinture, le plâtre, les sols et la cuisine. Selon Tafolli, il souhaite transformer le restaurant en un restaurant méditerranéen avec un accent sur le steak et le poisson, mais qui propose également une cuisine allemande.

Selon la société, l'investisseur Detlef S. Schultz sera un invité régulier. L'ancien directeur des achats de l'usine de téléphonie Siemens à Bocholt a vécu cinq ans à Bocholt au début des années 90 avant de s'installer en Asie, en Angleterre et aux États-Unis. Maintenant, il revient du Luxembourg au Westmünsterland et veut rester ici. «J'aime Bocholt et les gens d'ici», dit Schultz.

Photo: Dans l'attente de commencer bientôt - (de gauche à droite) le propriétaire Naim Tafolli, l'investisseur Detlef S. Schultz, Paul Zenke de Stellmach & Bröckers et l'investisseur Brahim Krasniqi.

 

À propos de Made in Bocholt

Made in Bocholt est un portail d'actualités. Les articles publiés ici se composent de communiqués de presse de diverses sources ainsi que de contributions d'auteurs, qui sont généralement indiquées par attribution.